Le Dolyak Soyeux Index du Forum
 
 
 
Le Dolyak Soyeux Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Toumimi [RP]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Dolyak Soyeux Index du Forum -> Zone membres -> Role Play
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nina/Nico
Poil Ras

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2012
Messages: 59
Point(s): 56
Moyenne de points: 0,95

MessagePosté le: 29/12/2012, 18:59    Sujet du message: Toumimi [RP] Répondre en citant

Il mit un dernier coup de hache qui mit fin aux beuglements du Sylvari, puis termina son travail en silence et rangea son bois, à côté de la première stère de Sylvari déjà découpée. Le monstre, qui  empestait l'urine et la transpiration rance, décida de se reposer un moment. Il laissa tomber sa lourde masse sur un fauteuil de bois de fabrication douteuse, dont les jointures étaient gavées de morceaux de nourritures moisis et qui servaient de mangeoires aux rats et de nids aux puces. Ces dernières hésitaient encore entre loger définitivement dans les cheveux du colosse Norn, qui auraient pu être élus les plus gras de la Tyrie, ou les miettes du fauteuil, et le choix était délicat.

Le soleil déclina doucement pour laisser place au crépuscule, puis à la nuit. Tout Mignon, ou plutôt Toumimi comme il se faisait appeler, se préparait à sortir de sa caverne nauséabonde. D'ailleurs, rien ne la distinguait de celle d'un troll, hormis peut-être le petit trou percé dans la pierre servant de cheminé, et le bois entassé dans un coin. Chêne, Hêtre, Morceau d'Arbre Clair et de Sylvaris aux moignons bouturés. La puanteur terrible régnant sur les lieux aurait soulevé le coeur d'un ogre nécrophage nourri aux cadavres madérisés. Vers le fond, des peaux diverses en train de sécher lentement dans une atmosphère pesante et humide puaient en silence. Certaines étaient cependant utiles en tant que cloisons, car le rôdeur possédait un petit espace intime et chaleureux. Une couche faite d'une grand peau de dolyak ancestral mal tannée, mais cependant la fierté de Toumimi, infestée de puces et de taches suspectes. Sur le côté de celle-ci, une simple tranche de bois servait plus d'établi que de table de chevet ; dents arrachées, morceaux de viandes oubliés.

Malgré toute la nourriture contenue dans la sinistre grotte, d'aucun n'osait s'aventurer à l'intérieur. Peut-être que même les Hyènes sauvages rendaient leur repas en respirant l'air fétide de la bauge? Les deux seuls amis du monstre étaient eux aussi difformes et immondes. Deux vieux ours énormes aux oreilles abimés et aux griffes cassées. Malgré tout, leur force démesurée suffisait généralement à écraser leur proie, même si les lacérations restaient limitées. Ces deux-là ne se séparaient jamais, habitués depuis petit à des pratiques dégoutantes dans leur façon de sucer les entrailles de leurs proie.



Quand le rôdeur et ses deux compagnons s'extirpèrent de la nappe de puanteur, la nuit était tombée. L'heure de la chasse à la chouette rayée. Ou à n'importe quoi d'autre d'ailleurs. Rats, castors, skrits, skelks, draguerres...toute chose mouvante était de la viande, donc de la nourriture, donc une denrée primordiale pour trois colosses carnivores. Bien sur, le Norn disposait de quelques ruches dans la forêt dans lesquelles il allait taper parfois pour en faire sortir les abeilles et les manger. Personne ne lui avait encore parlé du miel pour le moment hélas.

Cette nuit-la, ce fut un druide humain qui trainait dans le coin qui fut servi à la curée. Le rôdeur se souvint qu'il avait déjà troqué avec ce vieil ermite un peu fou. Il avait demandé des plumes spécifiques qu'il avait rangé avec un soin maniaque dans un étui en cuir de bonne facture, alors que le monstre Norn empilait ces saletés dans un coin poussiéreux. Une plume de corbeau, une plume de chouette rayée, une plume d'aigle griffon...
"Blablabla des conneries de vieux." avait-il songé en buvant le lait de chèvre de ce dernier. Et maintenant il suçait sa moelle et vidait ses orbites goulument, la bouche plaquée sur la tête amputée du vieillard. "La vie est bien faite."
Il tannerait la peau parcheminée du vioque avant d'écrire ses pensées dessus.


Depuis le fond  de sa caverne, il espérait enfin se sortir du piège mortel de la masturbation en découvrant l'amour. Bien sur, il avait aimé la mousse de la forêt, des animaux, et d'autres choses. Mais chaque fois, il finissait tôt ou tard de retomber sur ses conquêtes la nuit tombée, et se contentait de les dévorer sans états d'âmes. Il se sentait parfois mal à l'aise, et l'écrivait sur son bouquin puant au papier à l'odeur pourrie. Aussi, il avait rencontré une femme robuste qui ne s'était pas laissée faire. Son argument durcissait parfois le matin quand il pensait à elle, car il n'avait pu la manger. Proie bien trop difficile à attraper, dans tous les sens du terme. Mais qui voudrait partager cette vie-là? Une vie de chasseur rustre dont le seul loisir est la taille du bois, la récolte de fruit, et parfois un peu de bagarre gentillette avec les deux ours?
Toumimi n'avait pas mauvais fond. Il n'aurait pas fait de mal à une mouche sauf par nécessité alimentaire, ou pour protéger son hypothétique bien-aimée. Peut-être que son regard d'attardé mental jouait contre lui, ainsi que son intellect limité de troll idiot. Mais quelle tendresse débordante dans ce corps boursouflé...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/12/2012, 18:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Dolyak Soyeux Index du Forum -> Zone membres -> Role Play Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com